niceskyblue

關於部落格
it is nice sky blue
  • 247

    累積人氣

  • 0

    今日人氣

    0

    訂閱人氣

Les séances de suspension par la peau gagnent des adeptes

 À la recherche d'une forte dose d'adrénaline, un nombre croissant d'adeptes se suspendent dans le vide par la peau avec des hameçons de pêche.

«Je fais ça pour avoir une connexion spirituelle. J'aime vivre le contraste entre la fragilité parce que l'on est suspendu par la peau et la puissance que ça représente de surpasser cette angoisse et la douleur physique», témoigne Andrianne Finch, une Montréalaise qui pratique la suspension par la peau depuis maintenant deux ans.

«J'aime le rush d'adrénaline que ça procure à mon corps et j'aimerais en faire plus souvent», ajoute celle qui est coiffeuse de profession.

La suspension par la peau peut donc s'opérer sur à peu près toutes les parties du corps tels les jambes, les épaules, la poitrine, le dos et même les avant-bras.

Plus d'adeptes


(photo: robe de soirée bleu nuit)

Il y a une augmentation de la demande pour faire des séances de suspension par la peau à Montréal, selon Pat Pierce (nom d'artiste), organisateur de ce genre de séances dans des locaux fermés à Montréal.

«Le bouche-à-oreille fait son oeuvre de toute évidence», dit ce propriétaire d'un salon de tatouage à Montréal, qui a récemment initié plus d'une quarantaine de personnes.

«Il n'y a jamais eu de groupe organisé comme je le fais, alors que c'est la sécurité des gens qui prime avant tout», ajoute le tatoueur professionnel.

Hygiène et sécurité

Lors d'une séance, on ne passe pas l'hameçon à travers les muscles, mais uniquement à travers la peau, explique Pat Pierce.

«Il faut faire attention pour pas que la peau déchire et on ne fait pas de suspension par le visage comme certains le font aux États-Unis», ajoute l'artiste des modifications corporelles.

Pour la procédure hygiénique, la partie tranchante au bout de l'hameçon est coupée. Après, on enlève tous les micros débris avec une machine spécialisée pour nettoyer les équipements médicaux, on nettoie et on termine par la stérilisation.

La douleur

La maîtrise de la douleur est aussi un défi pour plusieurs. Percer l'hameçon au travers la peau avec les méthodes de piercing n'est que le début.

«Ce n'est pas cela qui fait le plus mal, mais plutôt le moment où la suspension se fait avec le crochet, lorsqu'on tend la corde et que les pieds commencent à quitter le sol. Mais une fois dans les airs, il n'y a plus de douleur», ajoute Pat Pierce.

voir aussi: robe de soirée dos nu
相簿設定
標籤設定
相簿狀態